Adam Kinner. Suite canadienne, une démonstration

2 février 2019 - 5 mai 2019

15$

Musée d’art de Joliette

145, rue Père-Wilfrid-Corbeil
Joliette (Québec) J6E 4T4
450 756-0311

Description

Chiriaeff aujourd’hui

Pour ce nouveau corpus d’œuvres, l’artiste visuel et chorégraphe Adam Kinner revisite la Suite canadienne de Ludmilla Chiriaeff. Il fonde sa démarche à la fois sur une fouille archivistique et sur une collaboration avec des danseurs afin de créer une performance qui mettra à profit les documents d’archives retenus.

Chorégraphiée pour la première fois en 1957, la Suite canadienne a joué un rôle de premier plan dans la mise sur pied d’un programme national de ballet. Au départ, Chiriaeff a présenté son projet éducatif comme s’il avait émergé naturellement des traditions de danses folkloriques locales. Parmi les documents d’archives, Adam Kinner a retenu une série de photographies de Chiriaeff prises lors d’un cours de ballet offert à de jeunes orphelins. En proposant une réactualisation de ce moment culturellement fort et en repensant la résonnance que l’œuvre de Chiriaeff éveille encore aujourd’hui, Adam Kinner nous invite à porter un regard neuf sur l’histoire du Québec.

Le texte Supplément hypnotique[Supplément hypnotique], écrit par l’artiste Adam Kinner, est présenté dans l’exposition comme partie intégrante de l’œuvre Les orphelins apprennent le ballet.

 

 

PERFORMANCE: samedi 2 février à 16 h, dans le cadre du vernissage (gratuit).

Une performance sera présentée au terme d’une résidence de cinq jours au Musée d’art de Joliette. Venant d’horizons divers en raison de leur formation et de leur pratique, les interprètes Hanako Hoshimi-CainesLouise Michel JacksonKelly KeenanJustin de LunaMulu Tesfu et Adam Kinner, forment un groupe hétérogène qui aborde l’œuvre originale en y intégrant à dessein des erreurs d’interprétation et en faisant appel à des techniques empruntées à l’hypnose. Parallèlement à la performance, il y aura une exposition montrant des documents d’archives, des photos et des vidéos. Les deux volets de ce corpus engagent un dialogue transdisciplinaire et une réflexion sur les relations entre danse et arts visuels, corps et histoire, individualité et nationalité.

 

VERNISSAGE GRATUIT, EN COMPAGNIE DE L’ARTISTE : samedi 2 février à 14h. Bienvenue à tous!

Adam Kinner. Suite canadienne, une démonstration